CAS DE PESTE PORCINE AFRICAINE EN BELGIQUE

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

La Belgique a déclaré 2 cas de peste porcine africaine (PPA) sur des sangliers en Belgique. C'est une maladie strictement animale qui ne présente pas de danger pour l'homme mais qui est susceptible, en cas de déclaration de cas, d'affecter nos échanges et exportations de porcs et produits à base de porcs, si la maladie venait à diffuser dans les élevages.
      
Depuis 2007, une  souche de cette maladie introduite en Géorgie a traversé le Caucase et a affecté la Fédération de Russie avant de diffuser vers l’Europe de l’Est. Elle a été déclarée en Ukraine(depuis 2012), en Biélorussie (depuis 2013) et plus récemment en Pologne, Estonie, Lettonie et Lituanie (depuis 2014), en Moldavie(depuis 2016), en République Tchèque, en Roumanie (2017),  en Hongrie et en Bulgarie (2018). Les autorités belges ont indiqué le 13/09/18 la découverte d’un premier cas de PPA affectant des sangliers sauvages sur la commune d’Etalle (région Wallonie, province de Luxembourg), à proximité de la frontière française.
      
A ce stade, aucune hypothèse n'est avancée quant à l'origine de  ces cas, sachant que les cas les plus proches se situent  à plusieurs centaines de kilomètres. Il est cependant probable que ce soit la conséquence d'un transport.  En effet, la PPA peut se transmettre à moyenne et longue distance en particulier via des aliments à base de porcs (porcs et sangliers) rendus accessibles aux animaux sauvages ou d'élevages ou via des suidés infectés. Les activités de chasse dans les pays infectés et, désormais, compte tenu de la proximité de la frontière française, les déplacements naturels de sangliers, constituent également un risque de diffusion.
      
Différentes mesures de renforcement de surveillance dans la faune sauvage et de protection des élevages ont été demandées par le ministère de l'agriculture.
Chaque acteur de la filière à son rôle à jouer dans la prévention de l'introduction de cette maladie. Plus d'information sur : http://www.haute-garonne.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-elevage-foret-et-developpement-rural/Informations-elevages-par-maladies/Pestes-porcines/Peste-porcine-africaine

L'OBLIGATION DE DÉCLARATION POUR TOUT DÉTENTEUR D'UN PORC ou D'UN SANGLIER,  DES LE 1er NOVEMBRE 2018 AUPRÈS DE L’ÉTABLISSEMENT DE L’ÉLEVAGE  DE LA HAUTE-GARONNE : 05 61 10 43 25 :   Visualiser la declaration detenteur porc

    
LES SIGNES CLINIQUES SUSPECTS NÉCESSITANT D'APPELER SON VETERINAIRE SANS DÉLAI. Visualiser le fichier quand suspecter peste porcine

LES MESURES DE BIOSÉCURITÉ POUR TOUT DÉTENTEUR DE PORC Visualiser les mesures de biosécurité